Les eurodéputés dénoncent les atteintes à la liberté d'expression sur Internet

Publié le par Adriana Evangelizt

Droits de l'homme : Les eurodéputés dénoncent les atteintes à la liberté d'expression sur Internet

Le Parlement européen a adopté, jeudi 6 juillet, une résolution qui dénonce les entraves à la liberté d'expression sur Internet instaurées par certains gouvernements, et tolérées par certaines grandes entreprises.
Dans cette résolution le Parlement européen "réaffirme que la liberté d'expression est une valeur fondamentale partagée par tous les pays de l'UE et qu'ils doivent prendre des mesures concrètes pour la défendre".

Les députés condamnent ainsi les limitations relatives au contenu d'Internet imposées par des gouvernements et "qui ne sont pas strictement conformes à la garantie de la liberté d'expression", ainsi que l'emprisonnement de cyberdissidents. Ils rappellent que la liberté d'expression est l'une des questions prioritaires du dialogue entre l'UE et les pays tiers. Ils souhaitent en outre faire dépendre les programmes d'aide de l'UE aux pays tiers concernant le développement des technologies de l'information de la possibilité pour les citoyens des pays concernés d'avoir accès à Internet de façon intégrale et sans entrave.

Les eurodéputés épinglent quinze pays qu'ils considèrent comme "ennemis de la liberté d'expression en ligne." Il s'agit de l'Arabie Saoudite, du Belarus, de la Chine, de la Corée du Nord, de Cuba, de l'Iran, de la Libye, des Maldives, de la Birmanie, du Népal, de l'Ouzbekistan, de la Syrie, de la Tunisie, du Turkmenistan et du Vietnam.

Le Parlement européen a aussi exprimé ainsi sa préoccupation face aux politiques adoptées par certaines grandes entreprises Internet, "telles que Yahoo, Google et Microsoft", "qui se soumettent, directement ou indirectement, aux demandes de censure émanant du gouvernement chinois".

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LA LIBERTE EN DANGER

Commenter cet article