Les eurodéputés dénoncent l'agression israélienne

Publié le par Adriana Evangelizt

 

 

Les eurodéputés dénoncent l'agression israélienne

et reconnaissent l'évolution du Hamas

 

  • La présidence   de  l’UE : «La relance du processus de paix est plus que jamais nécessaire»

    Les eurodéputés, notamment les groupes politiques de gauche, ont dénoncé hier la réaction jugée tiède de l’UE à l’égard de l’agression barbare israélienne à Ghaza, reconnu l’évolution de l’attitude du Hamas, et appelé à s’engager dans une politique plus active en faveur des négociations de paix. Le président du principal groupe (conservateur) du parlement européen, PPE-DE (Parti populaire européen- démocrate-chrétien- et démocrates européens) PPE Elmar Brok a néanmoins appelé à une intervention concrète de l’Union européenne « pour éviter l’escalade ». Il faut, de part et d’autre « calmer le jeu » car dans cette « logique du cercle vicieux », a-t-il soutenu. Le représentant de groupe de 264 eurodéputés considère que le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, a fait « preuve de crédibilité» en déployant des efforts pour amener le mouvement Hamas à répondre aux exigences du quartet.
    Pasqualina Napolitano au nom du Parti socialiste européen (PSE), le deuxième groupe du PE avec 201 eurodéputés, a dénoncé les « punitions collectives de tout un peuple ». Plus d’un million de civils sont victimes de l’agression contre la bande de Ghaza.

    Sources : El Moudjahid

    Posté par Adriana Evangelizt

     
  • Commenter cet article